Divorcer : 5 questions à mon avocat

Publié le 19 Nov 2018


Divorcer à Angoulême : vous êtes nombreux à me contacter par mail ou par téléphone pour me poser des questions concernant votre divorce. J’ai donc choisi de répondre ici aux questions les plus fréquentes. N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez obtenir plus de précisions.

Que faut-il faire pour commencer la procédure de divorce par consentement mutuel ?

Pour commencer un procédure de divorce par consentement mutuel, il suffit de prendre rendez-vous auprès de votre avocat. Nous nous occupons de prévenir l’autre époux de votre intention de divorcer à l’amiable.

Le divorce par consentement mutuel est-il toujours possible ?

Non, le divorce par consentement mutuel n’est pas possible dans deux cas :

Dans ces deux cas, le divorce par consentement mutuel ne sera pas possible.  Néanmoins, il est toujours possible de trouver une procédure de divorce qui corresponde à votre situation.

Et si mon conjoint refuse de prendre un avocat, est-ce que la procédure est bloquée ?

Non, la situation n’est pas bloquée. La philosophie du Cabinet LEX & G est de privilégier la négociation. Si l’un des deux époux ne veut pas négocier, nous avons néanmoins la possibilité de l’inciter à le faire, afin de vous éviter de perdre du temps inutilement.

Devrons nous passer devant le juge ?

Si nous avons trouvé un accord amiable avec votre conjoint, il ne sera pas nécessaire de passer devant un juge. Seul les divorces contentieux nécessitent de passer devant le juge.

Combien de temps faut-il pour divorcer ?

Notre cabinet s’engage à vous divorcer en un mois maximum, à partir du moment où vous nous avez remis un dossier complet, et que nous sommes parvenus à trouver un accord amiable avec l’avocat de votre conjoint. Ce délai est imposé par la loi pour vous donner un temps de réflexion : le divorce est un acte important de vitre vie qui aura des conséquences pour vous et vos proches. Il ne faut pas le faire à la légère.