Centre-ville d’Angoulême, premier centre commercial de Charente ?

Publié le 19 Oct 2017


Jeudi 19 octobre 2017, l’association de commerçants d’Angoulême CAP EN VILLE organisait une réunion destinée à donner une nouvelle impulsion à l’activité commerciale du centre ville d’Angoulême, avec pour projet commun, la mise en valeur de la pluralité de son offre.

CAP EN VILLE
CAP EN VILLE

Un rapport de juillet 2016, rédigé à la demande de l’Inspection générale des finances et du Conseil général de l’environnement et du développement durable évoquait les pistes de revitalisation commerciale des centres-villes, alors qu’il était souligné que le phénomène de dévitalisation des centralités urbaines, bien que contrasté d’un territoire à l’autre, devenait préoccupant, tant le commerce participe à la vie de la cité et la façonne en grande partie.

Ce rapport plaçait toutefois hors de son champ d’étude le centre-ville d’Angoulême, n’étant pas, selon ses auteurs et contrairement à ce que l’on entend parfois, parmi les villes les plus touchées par ce phénomène.

Les moyens de revitaliser le centre-ville d’Angoulême

Il reste que les travaux menés par les auteurs de ce rapport confirment qu’il ne peut y avoir de vitalité commerciale en centre ville sans :

  • une démographie dynamique et une situation socioéconomique favorable, voire une capacité d’attractivité de la ville au-delà de son pourtour immédiat ;Attractivité urbanistique des centres-villes
  • de bonnes conditions économiques d’exploitation pour les professionnels du commerce et un environnement urbain adapté ;
  • un équilibre à préserver entre périphérie et centralité ;
  • une adaptation rapide des acteurs du commerce à l’évolution des modes de consommation et des attentes de leurs clients.

Ce rapport met également en avant l’importance de la réflexion politique, au sens noble du terme, qui doit impérativement établir une stratégie globale, pour déterminer la place du centre-ville dans l’armature du territoire, sa fonctionnalité (par exemple lieu de rencontre ?, lieu marchand ? patrimonial ? touristique ? ect…)

Faire profiter le centre-ville d’Angoulême du regain d’activité constaté depuis quelques mois

Depuis quelques mois, il est indéniable que le centre-Le centre ville d'Angoulêmeville d’Angoulême gagne en fréquentation. De nouveaux commerces ouvrent leurs portes. Il faut les accueillir et leur donner les moyens de se développer. Ils vont entraîner avec eux un cercle vertueux dont les commerçants historiques entendent profiter dans l’intérêt de tous. C’est la raison pour laquelle l’association CAP EN VILLE élabore depuis plusieurs mois un projet d’envergure qui sera présenté aux élus et au public dans quelques semaines.