La préparation mentale pour le sportif, l’étudiant, le manager

Publié le 17 Fév 2017


Conférence : la préparation mentale pour gagner

Jeudi 17 février 2017 a eu lieu une conférence sur la préparation mentale au Centre universitaire de la Charente. Cette conférence était l’occasion de s’interroger sur le travail de pédagogie des enseignants, et de réfléchir sur ce qu’il peuvent apporter à leurs étudiants.

GRIS5040Ronan LAFAIX n’a pas un parcours banal. Autodidacte, il nous présente son parcours et ses échecs. « Maintenant, quand on m’appelle, c’est pour gagner ; Je suis venu là ce soir pour vous faire gagner ». Le ton est donné.

Les étudiants sont nombreux à être venu écouter ce professionnel d’un nouveau genre : « le COACH ».

Comment est-ce que tu définis la conscience ? Une belle question. Et pour obtenir la réponse, il n’hésite pas à bousculer ses interlocuteur. Les bousculer dans leurs certitudes et dans leurs préjugés. Ce sont ces choses qui font qu’à la fin, on s’ignore soit même. Quelle est l’utilité de l’enseignant qui juge, s’il ne permet pas aux étudiants d’avoir conscience de leurs erreurs ?

La note ne permet rien. Elle sanctionne. Elle évalue. Mais elle ne donne pas conscience.

Extrait d’échanges avec un professeur de l’université au sujet de ses élèves  :

– (…) « Ils sont mauvais sur le terrain ! ».

– D’accord. Explique-moi. C’est quoi pour toi être mauvais ?

– Baah, ils perdent le match.

– Là tu ne réponds pas à la question. Perdre c’est un résultat. Est-ce que l’on perd toujours parce que l’on est mauvais ?

– Tu m’embrouilles.

– Non je ne t’embrouilles pas, tu me dis qu’ils sont mauvais. Mais tu ne sais pas me dire pourquoi ils sont mauvais. Du coup, je me demande bien ce que tu peux leur enseigner ?

– Souvent ils perdent parce qu’ils ont peur.

– Ils ont peur de quoi ?

– Je ne sais pas.

– Donc ce que tu me dis, c’est que tu entraînes des personnes qui échouent, mais que tu n’as pas creusé la question de savoir pourquoi ils échouent… j’espère que tu es bénévole au moins ???

Le travail de pédagogie de l’enseignant commence donc par l’écoute de ses étudiants, cerner leurs difficultés, afin d’adapter ses réponses à leurs besoins.

Conférence très intéressante, qui permet de faire le lien entre le métier de préparateur sportif et le métier de médiateur. En effet, lorsqu’il accompagne les parties en litige, le médiateur adopte la même posture : celui qui accompagne dans la prise de conscience de soi-même.