Centre-ville d’Angoulême : Offrez pour la Saint-Valentin un diamant d’une valeur de 2 000 €

Publié le 07 Fév 2018


CAP EN VILLE
Association des commerçants du centre ville d’Angoulême

 

Dans le centre-ville d’Angoulême, pour la Saint-Valentin, les commerçant vous proposent de participer à un grand jeu, avec à la clé un diamant de 2 000 € à offrir à l’élu de votre cœur. Qui a dit que la Saint-Valentin à Angoulême était une fête commerciale ?

Lancez-vous à la poursuite du diamant noir !

Lancez-vous à la poursuite du diamant noir dans le centre-ville d’AngoulêmeSaint Valentin 2018

Les commerçants du centre-ville d’Angoulême organisent un jeu-concours pour la Saint-Valentin. Les lettres du mot AMOUR sont à retrouver dans différentes boutiques du centre-ville, situées entre la place de la Bussate et la place Francis Louvel.

Pour gagner, les participants au jeu devront retrouver ces lettres et remplir un bulletin d’inscription. Ils préciseront le nom des 5 boutiques dans lesquelles ils auront découvert les lettres du mot AMOUR.

Une urne destinée à recueillir les bulletins sera disposée dans la cour de l’hôtel de ville d’Angoulême. Les bulletins seront à remettre avant le 14 février, jour de la Saint-Valentin.

Le gagnant du jeu sera désigné à l’issu d’un tirage au sort.

Centre-ville d’Angoulême : la dynamisation est en marche

GRIS2919Cette opération s’inscrit dans une démarche globale des acteurs économiques du centre-ville d’Angoulême visant à dynamiser l’économie locale. Les efforts conjugués des uns et des autres semblent maintenant porter leurs fruits, puisque malgré la pluie abondante, le festival de la bande dessinée a été un succès en terme de fréquentation. Les charentais semblent progressivement retrouver le chemin du centre-ville d’Angoulême, qu’ils boudaient depuis plusieurs années. On se souvient du succès de l’opération chasse aux dinos, qui avait déplacé également les foules il y a quelques mois.

Il est désormais possible d’être confiant dans l’avenir, ce qu’ont déjà flairé de nombreux entrepreneurs. En effet, après quelques années d’un passage à vide qui avait été pris très au sérieux, les locaux commerciaux du centre-ville d’Angoulême retrouvent des locataires. Comme toujours lorsqu’un cercle vertueux se met en place, la bonne santé des premiers attire les suivants, qui viennent alors renforcer l’attractivité de la zone.

Il ne reste plus qu’aux charentais autochtones de laisser de côté leurs réticences, afin de redécouvrir les charmes de leur capital, si appréciée de l’extérieur.